Raymond aime les liens fictifs

Si vous voulez mettre toutes les chance de votre côté pour figurer parmi les premiers résultats sur les moteurs de recherche, il vous faudra travailler et optimiser votre référencement.

Or pour optimiser son référencement, il est important d’obtenir des liens retour ou « back links » provenant de sites de qualité et/ou de nombreuses adresses différentes.

Aussi, il est très courant que les webmasters utilisent la technique dite « d’échange de liens » qui consiste pour deux propriétaires de blog ou site internet de chacun faire un lien vers le site de l’autre (ou un de ses autres blogs/sites web).

Or, certains Raymond fictifs en herbe se croient plus malins que les autres et tentent désespérément de filouter les webmasters et autres annuairistes en publiant des liens fictifs, lors de pratiques d’échanges de liens et/ou d’inscription dans les annuaires demandant un lien retour pour la validation de votre fiche.

Raymond fictif

D’autres Raymond fictifs publient de véritables liens, mais sur des pages que j’appellerai « hors site », c’est à dire des pages non accessibles en passant par le menu du site en question.

Ainsi pour pouvoir accéder à ces pages hors site, il n’y a qu’un seul moyen: connaître l’adresse internet exacte (url) de cette page fantôme et la taper en entier dans la barre d’adresse de son navigateur!

En quoi les liens fictifs sont-ils gênant?

Premièrement, ce qui est gênant, c’est que les attitudes de ces Raymond fictifs démontrent quelque part une réelle volonté de profiter d’autrui sans aucun retour, mais comme les autres ne veulent rien donner sans aucun retour, alors on va essayer de les léser en tentant de leur faire croire qu’il y a un retour!

Cela revient à du mensonge et de l’arnaque pure et dure et d’ailleurs certains pays réputés pour accueillir beaucoup d’arnaqueurs figurent en tête de la liste des Raymond fictifs.

Ces viles personnes ne respectent donc rien et pourrissent le web, aussi il est important d’y faire la chasse afin que le référencement ne devienne pas une foire d’empoigne.

Le pire étant que ce sont bien souvent ces Raymond fictifs qui sont demandeurs et à l’origine de ces échanges de liens pour leur propre référencement.

Les pages sur lesquelles figurent vos liens retours sont donc inexistantes ou hors site, ce qui fait que les liens qui y figurent n’ont absolument aucune valeur et n’apporteront rien à votre référencement!

Comment débusquer les Raymond fictifs?

Avant de valider un échange de liens, vous devez absolument vérifier que le lien retour existe et qu’il est publié sur une page interne du site.

Pour cela, ne vous contentez donc pas de cliquer sur le lien retour déclaré par le Raymond fictif et de visiter la page sur lequel figure votre propre lien, il vous faudra également vérifier que cette page est accessible de tout le site et qu’elle figure donc dans au moins un des menus de ce dernier.

Ce qui peut aussi vous mettre la puce à l’oreille, c’est que bien souvent l’adresse internet de la page sur laquelle figure ces liens retours fictifs n’a pas une architecture traditionnelle et ressemble à ceci:

« pratiquemaroc.com/liens/?showlink=http://association-web.fr/agenda-animations »

Cette dernière pratique de tricherie de haut vol est vraiment pernicieuse et caractéristique de certains pays où la triche est un véritable sport national, alors le pays d’origine du site du Raymond fictif doit attirer votre attention!

Enfin, je vous conseille de vérifier que la fameuse page où figure votre lien retour est indexée dans Google.

Pour cela, rien de plus facile: tapez « site:url-de-la-page » dans la barre de recherche de Google en prenant soin de remplacer « url-de-la-page » par la valeur voulue (exemple ici: « site:http://pratiquemaroc.com/liens/?showlink=http://association-web.fr/agenda-animations »).

Dans l’exemple (réel) donné ici, la page n’est pas indexée, mais ce n’est pas une surprise puisqu’elle n’existe pas!

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à faire la chasse au Raymond fictif et à nous faire part de vos expériences dans les commentaires ci-dessous en veillant toutefois à ne pas faire votre Raymond de base, sous peine de voir votre lien redirigé vers spammeur-bourrin.com!

felis id commodo libero ut pulvinar vel, eget odio id quis,