Les acteurs du web auront pu le constater: au fur et à mesure des années, la CNIL allège énormément les obligations déclaratives concernant les sites internet.

Si ça continue, plus personne n’aura rien à déclarer et donc je me demande vraiment à quoi sert la CNIL et surtout à quoi sont payés ses nombreux salariés qui ne servent strictement à rien?

La CNIL, quesako?

Nul professionnel du web n’est sensé l’ignorer, la CNIL c’est la Commission Nationale Informatique et Libertés, qui est normalement sensée aider à préserver la confidentialité du consommateur et à protéger ce dernier contre le harcèlement commercial.

Tout fichier comprenant des données personnelles comme adresse physique ou mail, téléphone, nom et prénom devait à l’origine être déclaré à la CNIL, mais si ça continue, ça ne sera bientôt plus du tout le cas.

Quelle en est la raison, allez-vous me demander?

Je vous répondrai qu’officiellement c’est pour alléger les obligations déclaratives des entreprises, mais étant donné que les explications données en ligne sur qui doit déclarer ou pas sont devenues totalement incompréhensibles, je doute sérieusement qu’un tel objectif puisse être atteint.

Plus concrètement, je pense que c’est tout simplement une volonté politique de toujours donner plus aux grandes entreprises sans scrupules qui n’hésitent pas à sans cesse faire du chantage au licenciement auprès des pouvoirs publics afin que ces derniers accèdent à leurs désirs et caprices les plus fous.

Le harcèlement commercial toujours plus important

Avez-vous remarqué comment vous êtes de plus en plus harcelés commercialement, que ce soit au téléphone ou via mail?

La loi pourrait pourtant être claire à ce sujet en interdisant tout simplement de solliciter commercialement des personnes qui ne vous ont pas préalablement et directement donner votre accord.

En fait, elle n’est pas si claire que cela et elle laisse une échappatoire scandaleuse aux sociétés de marketing.

En effet, elle stipule qu’on ne peut pas partager les données confidentielles de personnes sans leur consentement et les professionnels jouent sur ces termes.

Ainsi, lorsque vous acceptez de recevoir des offres des partenaires d’une entreprise lambda, vous autorisez tacitement cette dernière à partager et donc à revendre vos informations à toutes les sociétés prêtes à les acheter (parfois cher)!

C’est ainsi que vous êtes rapidement sollicités par de très nombreuses sociétés dont vous ne connaissez pas la plupart et qui n’ont pas forcément quelque chose à voir avec celle que vous avez autorisé à vous contacter à l’origine.

Les professionnels du marketing sont des petits malins

C’est ainsi que les professionnels du marketing usent de leur ingéniosité pour se faire un maximum d’argent en toute impunité.

En effet, même si vous avez toujours la possibilité de demander à être supprimé du fichier de l’entreprise X, Y et/ou Z, comme vous n’avez pas connaissance de l’ensemble des entreprises à qui vos coordonnées ont été revendues, il y aura toujours des entreprises que vous n’aurez pas prévenues et qui continueront à revendre vos coordonnées et à vous harceler tant que vous ne les aurez pas averties de votre volonté de ne plus être contacté.

Je vais même plus loin, car en général les entreprises se revendent rarement directement les fichiers entre elles, elles passent par des prestataires dont vous n’avez jamais connaissance et comme vous ignorez qu’elles détiennent vos coordonnées, vous ne pouvez absolument pas leur signifier votre refus d’être sollicité commercialement et que vos données soient partagées.

C’est ainsi un cercle infernal dont vous n’arriverez jamais à sortir et saisir la justice vous verra tout simplement signifier un refus catégorique d’accéder à votre demande puisque vous avez initialement donné votre accord.

Et ça va plus loin sur le net

Sur internet c’est bien pire, car certains petits malins envoient des mails en masse à des adresses hypothétiques (en fait, ils ne savent même pas si l’adresse mail existe) en prenant soin de bien faire figurer le lien de désinscription.

Cependant, si vous avez le malheur de cliquer sur le lien de désinscription, vous leur signifiez en fait que votre adresse mail est bien réelle et ils vont donc l’intégrer dans un fichier pour la revendre.

Ce fichier sera certes illégal, mais les acheteurs n’en sauront rien, sauf à avoir des plaintes massives, ce qui est rarement le cas puisque les plaintes n’ont jamais de suite!

Essayer donc de déposer plainte auprès de la CNIL

La CNIL est donc sensée vous protéger et surtout enregistrer vos plaintes quant aux abus concernant le partage de vos coordonnées et le harcèlement commercial.

Avez-vous déjà tenté de déposer plainte contre une entreprise auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés en France?

Moi oui et je peux donc vous certifier que c’est mission impossible!

En effet, si vous allez sur le site de la CNIL, il vous renverra alors vers Signal-Spam qui vous proposera bien de faire une déclaration, mais qui ne vous donnera jamais, mais alors ce qui s’appelle vraiment jamais de nouvelles!

En gros, vous déposez plainte dans le vent!

J’en veux pour preuve la plainte que j’ai déposé il y a plusieurs années contre iGraal qui continue inlassablement à spammer en toute impunité une de mes boîtes mail personnelles.

Pire, à force de relances, toutes restées sans aucune réponse, mon compte a été tout simplement supprimé sur Signal-Spam et c’est donc moi qui suis considéré comme spammeur!

Mais de qui se moque-t-on et à quoi bon sont payés les fonctionnaires de la CNIL?

J’invite donc tous les français à se rebeller contre nos chers (ils nous coûtent vraiment très cher) politiciens qui sont tous des vendus, quel que soit leur bord et à dénoncer publiquement les agissements de toutes ces sociétés au-dessus des lois!

Le changement, ça doit vraiment être maintenant, n’est-ce pas messieurs François Groland, Jean-Marc Le Blaireau et Laurent Phallus, alors arrêtez de nous prendre pour des cons et mettez-vous enfin au service des français!

Vous cherchez des économies à faire ou des recettes, alors virez tous les bons à rien de la CNIL ou donnez-leur les moyens de taxer toutes ces entreprises qui nous spamment et nous harcèlent commercialement sans aucun scrupule et sans aucune crainte d’être un jour punies!

A suivre:

Je vous propose de publier ici prochainement une liste des spammeurs de la république!